Ces grandes marques qui ont fait un geste écolo pour une mode éthique (2/2)

By | 5 septembre 2016

Bien que chez BeSight nous ne soyons pas les plus grands fans du monde de ces marques qui produisent en série, nous souhaitons tout de même mettre en valeur quelques initiatives encourageantes pour une mode éthique et plus écolo. Voici donc la deuxième partie de notre série dédiée à ces grandes marques de mode qui ont fait un geste pour la planète.

4. Puma

©Puma

©Puma

En 2010, la marque conduit une étude sur l’impact environnemental de son processus de fabrication et observe que 57% de cet impact provient de son approvisionnement en matières premières tels que le coton ou le cuir. Afin de réduire sa dépendance à ces produits, Puma décide de lancer la campagne Bring Me Back. Très simple, la marque décide d’installer des poubelles en carton dans ses magasins, à partir de 2012, avec pour objectif de récupérer vêtements de sport, chaussures et accessoires usés. Ils sont ensuite transformés et recyclés en matière première pour être à nouveau utilisés dans la fabrication de nouveaux produits.

5. Adidas

©Adidas

©Adidas

L’an dernier, la marque allemande a réaffirmé son engagement pour la protection de l’environnement en lançant son partenariat avec Parley for the Oceans et l’ONG Sea Sheperds, qui œuvrent à la préservation des océans. L’équipementier sportif propose donc une série (très) limitée de 50 baskets imprimées en 3D et faites à partir de plastique bleu, celui des filets de pêche polluant les fonds marins. Une édition limitée donc, mais qui devrait ouvrir la voie à une technique de conception qui se voudra de plus en plus utilisée par la marque dans le futur.

6. Patagonia

©Patagonia

©Patagonia

La marque des passionnés d’escalade, randonnée, sports d’extérieur, celle des amoureux de la nature. Patagonia est la première marque à avoir adopté le coton 100% écologique au début des années 1990, avant de créer les premières polaires entièrement faites à partir de bouteilles de soda recyclées. Cela fait plus de 25 ans que la marque californienne a introduit dans ses usines une charte des conditions de travail éthiques, avec des audits réguliers pour s’assurer de leur respect. Une marque qui jette donc les bases d’un capitalisme transparent, pour un nouveau système économique, contre l’hyper-consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.